Au-delà des apparences : analyse intersectionnelle de vécus de jeunes trans migrants et racisés au Québec

Dalia Tourki, Edward Ou Jin Lee, Alexandre Baril, William Hébert, Annie Pullen Sansfaçon

Résumé


Depuis quelque temps, on observe une prise de conscience publique concernant les enjeux que vivent les personnes trans migrantes et les jeunes trans, surtout au Québec. Néanmoins, il existe très peu de littérature sur le vécu des jeunes trans migrants et racisés. Notre article vise à pallier cette lacune apparente dans les recherches francophones sur les personnes trans migrantes, en particulier chez les jeunes, en présentant les résultats préliminaires d’un projet de recherche-action participative communautaire visant à mieux comprendre les expériences des jeunes trans âgés de 15 à 25 ans vivant au Québec. Le présent article discute des facteurs d’oppression ainsi que de certains privilèges, de même que de l’influence qu’ils ont sur l’expérience des jeunes trans migrants et racisés lorsqu’ils naviguent les normes de genre préétablies. L’article traite des manières dont des facteurs tels que l’identité de genre, la citoyenneté, la race et l’âge s’entrecroisent et interagissent, et ultimement influencent les transitions médicales, sociales et légales de ces jeunes. De plus, nous discutons des axes de différenciation sociale, ainsi que la manière dont ils façonnent les difficultés qui marquent le parcours de ces jeunes et qui empêchent parfois l’affirmation de leurs multiples identités. Nous reconnaissons également la force et la résilience chez les jeunes trans migrants et racisés ainsi que la manière dont ces jeunes réagissent aux oppressions multiples.

Mots-clés : jeunes trans migrants et racisés, Québec, intersectionnalité, parcours migratoires, études migratoires trans


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.