L’engagement des Skirtboarders : la constitution du « sujet moral » sur Internet

Christine Dallaire, Steph MacKay

Résumé


Les Skirtboarders, un groupe de skateuses (planchistes) installées à Montréal (Canada) ont amorcé leur transformation en jeunes femmes engagées par la production d’un blogue offrant une alternative à la couverture médiatique dominante qui marginalise les skateuses et les réduits à des objets sexuels. Elles s’encouragent mutuellement et incitent nombre de filles et de jeunes femmes à participer à un sport dominé par les garçons et les jeunes hommes par la promotion de représentations diverses de la féminité – ouvrant ainsi les possibilités d’action et de devenir et propageant une solidarité entre jeunes sportives. La synthèse de nos analyses empiriques de Skirtboarders.com illustre comment le cadre éthique de Foucault permet de comprendre la manière dont ce projet médiatique de jeunes sportives découle d’une forme d’engagement. D’une part, la constitution du « sujet moral » telle que développée par Foucault éclaire l’engagement de ces skateuses. Ce cadre d’analyse qui se penche sur la façon dont le sujet se construit par une réflexion sur soi permet de mieux comprendre la nécessaire dimension consciente et active qui soutient l’engagement de même que le travail sur soi qui transforme le « jeune engagé ». D’autre part, l’usage des médias sociaux devient une technique de transformation personnelle et collective qui consolide l’engagement des Skirtboarders de même qu’un outil pour exhorter d’autres filles et jeunes femmes à se mobiliser pour réaliser leurs aspirations sportives.


Mots-clés : skateboard/sport de glisse, genre, Internet, Canada, sujet moral


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.