La politisation des jeunes et le fonctionnement associatif : exemples de deux associations locales faiblement institutionnalisées

Patricia Loncle, Céline Martin

Résumé


Afin de comprendre les modalités concrètes de politisation collective des jeunes, le présent article s’intéresse au fonctionnement concret de projets associatifs pilotés soit exclusivement soit majoritairement par des jeunes. Pour ce faire sont étudiées deux associations locales faiblement institutionnalisées accueillant des publics réputés éloignés de l’engagement public : des jeunes en insertion sociale et professionnelle et des demandeurs d’asile. Le projet s’appuie sur les données qualitatives variées issues d’une recherche comparative concernant la participation des jeunes au niveau local dans huit villes européennes. La première partie de l’article est dédiée aux relations qui s’établissent au sein des deux associations entre bénévoles et bénéficiaires, et donc à l’idéal démocratique interne qu’elles révèlent (ou non). La deuxième partie propose une analyse des processus de politisation externes et des formes d’interpellation du système politique local par ces petites organisations. L’analyse comparée de ces deux associations permet, dans la discussion, de dégager des éléments de portée plus générale sur les conditions de politisation des associations locales de jeunes.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.