De l’identité héritée à l’identité construite : récit du « je » face à la transmission

Marie-Laurence Bordeleau-Payer

Résumé


Afin de sonder différents mécanismes et médiations engagés dans la transmission filiale, une recherche de terrain prenant appui sur le récit de vie et inspirée de l’approche « roman familial et trajectoire sociale » de la sociologie clinique a été réalisée auprès d’un groupe de jeunes Montréalais à l’automne 2019. Au moyen d’une « remémoration accompagnée », les participants ont été invités à partager leur histoire familiale et à mettre en mots les liens d’appartenance et de différenciation constitutifs de leur identité personnelle. Les stratégies de négociation et de remaniement identitaires exprimées dans les différents récits ont fait l’objet d’une analyse et sont ici présentées de manière à mettre en lumière les continuités et discontinuités de la transmission intergénérationnelle. Les impératifs généalogiques sont en outre exposés à travers diverses modalités relationnelles et identificatoires engageant des mécanismes d’imitation porteurs autant de souffrance que de résilience.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.