L’identité narrative dans la prise en charge psychologique des jeunes issus de la conception médicalisée

Delphine Rambeaud-Collin, Yann Zoldan

Résumé


Devenir parent s’écrit souvent dans la langue du désir ponctuée de nombreux rêves. En parallèle des récits idylliques de parentalité se racontent des parcours plus ardus. Pour les personnes qualifiées d’infertiles la conception médicalisée a pu redonner l’espoir d’un « devenir parent ». Au cours de notre pratique professionnelle de psychologue auprès de jeunes femmes âgées de 15 à 25 ans, conçues par PMA (procréation médicalement assistée), nous avons recueilli leurs propos afin de comprendre comment leur histoire conceptionnelle venait s’inscrire dans le récit de vie de ces jeunes et comment elle venait faire trace dans leur identité narrative. Nous avons pensé un dispositif clinique basé sur la mise en récit de l’histoire de vie de ces jeunes femmes avec, pour point de départ, leur histoire conceptionnelle. Ainsi, suite à nos observations issues de nos consultations psychothérapeutiques, nous présentons ici un dispositif narratif en cinq temps constitué d’entretiens, de supports projectifs, d’élaboration d’une ligne de vie et, in fine, d’une mise à l’écrit du récit de vie, outils permettant d’explorer d’un point de vue diachronique et synchronique l’impact de l’histoire conceptionnelle sur l’identité narrative des jeunes femmes. Nous proposons une discussion théorico-clinique autour de cette pratique prometteuse qui a pour objectif principal d’initier et de soutenir la mise en récit de l’histoire des origines des jeunes lors des séances afin de promouvoir un développement identitaire plus harmonieux favorisant la santé mentale. Cette proposition de dispositif thérapeutique ouvre la voie à une recherche permettant de valider sa pertinence et son usage auprès des jeunes issus de procréation médicale assistée.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.